L’Imâm ‘Abdullah ibn Mouhammed Ibn ‘Abdil Wahhâb qu’Allâh lui fasse miséricorde a dit :
« Et comme pour ceux fabriquant des mensonges sur nous dans le but de cacher la vérité, et changent la vérité en mensonge, en clamant que nous faisons sans restriction l'excommunion (takfîr) des gens de cette époque, et également de tout le monde après le 6ème siècle, exceptés ceux qui nous suivent ; et que nous n'acceptons pas l’engagement de quiconque jusqu'à ce qu'ils admettent qu'ils étaient des associateurs, et que leurs parents moururent en tant que mécréants... Ces déclarations ne contiennent pas de vérité – elles sont plutôt toutes semblables à des suspicions... Et notre réponse à ces allégations est :

{ Gloire à Toi [ô Allâh]! C’est une énorme calomnie ! }
(La lumière : 16)

Ainsi, quiconque raconte de telles [choses] à notre sujet, ou nous attribue ces déclarations, a alors inventé des mensonges. Mais quiconque est témoin de notre situation, assiste à nos rassemblements - et ne se rend compte que celui qui nous côtoie – alors, il saura certainement que tout ce qu'ils ont inventé contre nous n’est que la propagande des ennemis de la religion et les frères des démons. [Ceci] dans le but de faire en sorte que les hommes fuient l'obéissance envers Allâh, fuient la sincérité envers Allâh, fuient l’unification d’Allâh dans l’adoration, et tombent dans les différents types de polythéisme (shirk).
Allah a annoncé qu'Il ne le pardonnera pas le polythéisme (le shirk), mais qu’Il remettra un crime moins grave que cela [à qui Il Veut]. Et il est de notre conviction que ceux qui commettent les différents types de péchés majeurs, comme par exemple tuer un musulman - sans droit, commettre l'adultère, percevoir l'usure, boire des substances toxiques - et même s'ils font ces choses plusieurs fois, nous croyons que l'auteur n'est pas expulsé de la sphère de l'Islâm, ni qu’il sera dans la Demeure de l'Enfer pour l'éternité – ceci bien sûr, à la condition qu'il meurt comme un monothéiste (muwahhid) qui voue un culte exclusif à Allah dans tous les types d’adoration [n’ayant pas commis de polythéisme (shirk) de n’importe quel type].

Source : Al Hadya As-Saniyya Wa At Touhfatou Al Wahhabiyah An Najdiya page 40.