11111

 

 

 

D’après Abou Hourayra (radiya Allahou ‘anhou) le Messager d’Allah (salla Allahou ‘aleyhi wa salam) a dit :

 

  " إن طرف صاحب الصور منذ وكل به مستعد ينظر نحو العرش مخافة أن يؤمر قبل أن يرتد إليه طرفه كأن عينيه كوكبان دريان "

 

« Celui qui soufflera dans la Trompe est prêt depuis qu’Allah lui a confié cette tâche, son regard est tourné en direction du Trône, et il a peur de le détourner au moment où l’ordre sera donné. Ses yeux sont semblables à deux étoiles scintillantes. » Rapporté par al-Hâkim dans son « moustadrak » (4/558-559) en disant que la chaîne de transmission est authentique (sahîh al isnâd), adh-Dhahabî l’a approuvé comme tel et al-Albânî le rapporte dans « silsilat al-ahâdith as-sahîha » n° 1078 (3/65)

 

D’après Abou Sa‘îd al-Khoudrî (radiya Allahou ‘anhou) le Messager d’Allah (salla Allahou ‘aleyhi wa salam) a dit :

 

كيف أنعم و قد التقم صاحب القرن القرن و حنى جبهته و أصغى سمعه ينتظر أن يؤمر أن ينفخ , فينفخ ,

قال المسلمون : فكيف نقول يا رسول الله ؟

قال : قولوا : 

حسبنا الله و نعم الوكيل توكلنا على الله ربنا

 

« « Comment pourrais-je me réjouir alors que le Souffleur a certes collé la Trompe à sa bouche, plissé le front et prêté l’oreille en attendant qu’on lui ordonne de souffler, et alors il soufflera. ».

- Les musulmans ont alors demandé : « Que doit-on dire, ô Messager d’Allah ? ».

- Il (salla Allahou ‘aleyhi wa salam) a dit : « Dites : Allah nous suffit, il est notre notre Meilleur Garant, c’est en Allah, notre Seigneur, que nous avons confiance. - Hasbounā l-Lāhoū wa Ni‘ma al-Wakīl Tawakalnā ‘alā l-Lāh Rabbanā ». ». Rapporté par at-Tirmidhî  (1/70/316) qui dit : « Ce Hadîth est bon (hassan) » et Ibn al-Moubarâk dans « az-zouhd », Abou Nou‘aym dans « al-hilaya », Abou Ya‘la dans son « mousnad », Ibn Hibbân dans son « sahîh », al-Hâkim dans son « moustadrak ». Authentifier par al-Albânî dans « silsilat al-ahâdith as-sahîha » n° 1079 (3/66).

 

 

Al-Hâfiz Ibn Hajar al-‘Asqalânî (rahimahullah) a dit dans « fath al-bari » (11/368) : « Il est connu que le possesseur de la Trompe est l’Ange Isrâfîl. Al-Halimi a rapporté le consensus des savants a ce sujet. Cela a été révélé dans le Hadîth de Wahb (radiya Allahou ‘anhou), le Hadîth de Abou Sa‘îd (radiya Allahou ‘anhou) rapporté par al-Bayhaqî, le Hadîth d’Aboû Hourayra (radiya Allahou ‘anhou) rapporté par Ibn Mardawich, et également dans le long  Hadîth de la Trompe. ».