Celui d'entre vous qui tient son pacte alors sa récompense incombe à Allah
 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après 'Oubada Ibn Samit (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Prêtez moi serment d'allégeance sur le fait de ne rien associer à Allah, de ne pas pratiquer la fornication, de ne pas voler, de ne pas tuer une âme qu'Allah a interdit sans droit, de ne commettre aucune infamie ni avec les mains ni avec les pieds, de ne pas désobéir dans le bien.
Celui d'entre vous qui tient son pacte alors sa récompense incombe à Allah et celui qui pratique l'une de ces choses et est châtié (1) ceci est pour lui une expiation.
Celui qui fait une de ces choses et Allah l'a caché alors son affaire retourne à Allah, s'Il veut Il lui pardonne et s'Il veut Il le châtie (2) ».
(Rapporté par Boukhary dans son Sahih n°18 et Mouslim dans son Sahih n°1709)


عن عبادة بن الصامت رضي الله عنه قال : كنا مع رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ في مجلسٍ فقال : تبايعوني على أن لا تشركوا باللهِ شيئًا ولا تزنوا ولا تسرقوا ولا تقتلوا النفسَ التي حرم اللهُ إلا بالحقِّ . فمن وفَّى منكم فأجرُه على اللهِ . ومن أصاب شيئًا من ذلك فعُوقِبَ بهِ فهو كفارةٌ لهُ ومن أصاب شيئًا من ذلك فسترَه اللهُ عليهِ فأمرُه إلى اللهِ إن شاء عفا عنهُ وإن شاء عذَّبَه
(رواه البخاري في صحيحه رقم ١٨ و مسلم في صحيحه رقم ١٧٠٩ و اللفظ لمسلم)


(1) C'est à dire celui à qui est appliquée une peine prescrite par l'Islam dans l'ici-bas comme ceci est explicité dans une autre version de ce hadith rapportée par Mouslim.

(2) L'imam Nawawi (mort en 676) a dit dans Charh Sahih Mouslim que l'association à Allah / chirk n'est pas comprise dans les deux dernières phrases du hadith car certes l'association à Allah n'est pas un péché qui est pardonné par Allah.

Allah a dit dans la sourate An Nissa n°4 verset 48 : « Certes Allah ne pardonne pas qu'on lui attribue un associé et Il pardonne ce qui est en dessous de cela à qui Il veut. Et celui qui attribue un associé à Allah a certes commis un immense péché ».


قال الله تعالى : إِنَّ اللَّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء وَمَن يُشْرِكْ بِاللَّهِ فَقَدِ افْتَرَى إِثْمًا عَظِيمًا
(سورة النساء ٤٨)


Allah a dit dans la sourate An Nissa n°4 verset 116 : « Certes Allah ne pardonne pas qu'on lui attribue un associé et Il pardonne ce qui est en dessous de cela à qui Il veut. Et celui qui attribue un associé à Allah s'est certes égaré dans un égarement lointain ».


قال الله تعالى : إِنَّ اللَّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء وَمَن يُشْرِكْ بِاللَّهِ فَقَدْ ضَلَّ ضَلالاً بَعِيدًا
(سورة النساء ١١٦)