Sheikh Zeid Al Madkhali :

 

et celui ci il n'y a pas de doute de sa mécréance si il a renié ce qu'Allah a fait descendre , ou s'il voit que ce par quoi jugent les hommes est meilleur et plus profitable que le jugement d'Allah, ou s'il voit que le jugement d'Allah ou d'un autre sont au même niveau alors tout ça est de la mécréance claire ,évidente qui fait sortir de l'islam après l'établissement de la preuve envers celui qui le dit. Pareillement à ça , celui qui abroge la loi islamique Et supprime ses jugements et ses tribunaux et choisit à sa place les lois humaines forgées en leur donnant la préséance et l'approbation , s'écartant de la législation du seigneur de l'univers; il n'y a aucun doute sur sa mécréance , mécréance qui expulse de la religion.
Quant au juge qui juge par autre que ce qu'Allah a descendu tout en ayant foi en ce qu'il a révélé et avec quoi le messager d'Allah saw est venu , sans qu'il rende permis ceci mais qu'il voit qu'il a commis une faute ; celui la est considéré comme l'auteur d'un grand péché parmi les grands péchés , ou l'auteur d'in kufr ´amali comme tout ceci a été détaillé par les gens de science qu'Allah leur fasse misericorde.
Donc le noble verset "et ceux qui ne jugent pas par ce qu'Allah a révélé ceux là ce sont les mécréants" a l'instar des autres versets qui viennent après " et ceux qui ne jugent pas par ce qu'Allah a révélé ceux là ce sont les injustes" " et ceux qui ne jugent pas par ce qu'Allah a révélé ceux là ce sont les pervers" il convient de connaitre les jugements et les implications avec détails que montrent ces versets; et ceci en en revenant aux exégèses comme le tafsir de Ibn Jarîr , de Ibn Kathir et autres qu'eux parmi les exégètes qui sont sur le chemin des salafs; et revenir aussi à ce qu'assemblée des grands savants à émis comme fatwa à propos de la manifestation et phénomène de l'irja.

Tariq Al-Wusûl ilâ îdâh thalâthati Al-Usûl